Révision du règlement de répartition

Pour vous en qualité de membre des interprètes du domaine audiovisuel, les principaux changements sont les suivants:

répartition des exécutions dans des films de fiction et téléfilms

Concernant tout d’abord la répartition des exécutions dans des films de fiction et téléfilms (répartition «automatique», films / séries / sitcoms / acteurs de doublage), la piste son est dotée d’un coefficient de pondération supérieur (1/5 au lieu de 1/8 jusqu’à présent). Les acteurs de doublage sont désormais intégrés dans la répartition des acteurs et ne font plus l’objet d’un décompte selon le système de déclaration (par l’intermédiaire de la Coopérative suisse des artistes interprètes, SIG). On a introduit par ailleurs un barème par fonction (acteur, cascadeur, acteur de doublage, etc.). Le rôle est désormais pondéré (A, B ou C) suivant le nombre de jours de tournage (ou de prises pour les speakers) dans le cas des films de fiction et téléfilms.

  • Ce qu’il vous faut faire :

Veuillez compléter votre filmographie en indiquant les jours de tournage (ou les prises pour les speakers) pour les films de fiction et téléfilms. Vous pouvez nous annoncer ces compléments en ligne. Veuillez nous annoncer également les films ou séries auxquels vous avez apporté votre concours et que vous ne nous avez pas encore déclarés, en complétant les films de la même manière. En l’absence d’indication des jours de tournage, les acteurs sont affectés à la catégorie C. Les prestations d’acteur dans des séries sont pondérées de manière uniforme.

répartition des autres exécutions audiovisuelles (utilisations à la télévision)

Certains changements ont également été introduits à la répartition des autres exécutions audiovisuelles (utilisations à la télévision) selon le système de déclaration (vidéos musicales / folklore / musique, danse, théâtre / spots publicitaires / films documentaires). Les tailles des formations notamment ont été adaptées.

  • Ce qu’il vous faut faire:

Veuillez déclarer à la SIG les diffusions auxquelles vous avez apporté votre concours, comme jusqu’à présent.

répartition complémentaire

Désormais, une première répartition complémentaire a été rajoutée une année seulement après la répartition principale, en plus de la répartition complémentaire usuelle prévue cinq ans après la répartition principale, et ce pour les deux domaines mentionnés ci-dessus (répartition automatique pour les exécutions dans des films de fiction et téléfilms ainsi que répartition des autres exécutions audiovisuelles selon le système de déclaration).

  • Ce qu’il vous faut faire:

Vous n’avez rien à faire à cet égard. Vous trouverez de plus amples informations concernant les changements ici sur notre site Internet.